EPF Réunion

  • Full Screen
  • Wide Screen
  • Narrow Screen
  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size

Bilan à mi-parcours du PPIF 2019-2023 :

Début Juin 2021, l'EPF se situe à mi-parcours dans son Programme Pluriannuel d'Interventions Foncières (PPIF) 2019-2023. Le bilan est très positif puisque les acquisitions ont avoisiné les 167 ha et ont représenté environ 100 M€.

Toutefois, ce constat met en évidence des politiques publiques qui s'inscrivent de plus en plus dans des projets à moyen ou long terme. La constitution de fonciers, pour des projets à 10 ou 15 ans (réserves à long teme) ou encore pour des équipements publics, est de plus en plus majoritaire (66 % en valeur et 86 % en surface), au détriment des acquisitions pour la réalisation de logements sociaux. Cette évolution, que nous espérons une nouvelle fois conjoncturelle, pourrait avoir des conséquences très dommageables sur la construction de logements sociaux dans les années à venir.

  • Les réserves foncières

35 acquisitions (135 ha et plus de 53 M€) ont été réalisées entre 2019 et mi-2021 pour constituer des réserves foncières destinées à des projets ambitieux, dont deux à Saint-Paul, un sur le secteur de Cambaie et un autre sur la ZAC Renaissance III (plus de 17 ha d'acquisition en 2021 pour Renaissance III).

Les projets à forts enjeux, « Ecocité Cambaie-Oméga » qui affiche 33,2 M€ d’investissement en 2019 (voir encadré ci-dessous), ou encore « Actions coeur de ville » et NPNRU en centre-ville de St-André (1,5 M€), ZAC Renaissance III, complétés par environ une dizaine d’acquisitions du même type (3,7 M€), ont contribué à ces résultats singuliers.

 
 
 
 

Cambaie2

Afin de mener à bien le projet d’Ecocité porté par le TCO, comprenant notamment une grande proportion de logements, l’EPF a été sollicité pour réaliser des acquisitions foncières de grande envergure sur ce secteur. Celles-ci ont été faites en plusieurs tranches. Une première tranche réalisée en 2016 pour 4,9 M€ (env. 6 ha), puis une deuxième en 2017 pour 1 M€ (2,2 ha), deux tranches en 2019, les plus conséquentes, pour un budget de 33,2 M€ (plus de 100 ha) et enfin une dernière tranche en 2020, 11,8 ha pour un montant de 3,9 M€. En totalité, l’EPF a contribué financièrement à plus 43 M€ sur cette zone, la limite ayant été fixée à 50 M€ par les Administrateurs de l’Etablissement. Notons également qu’en 2019, le Conseil Régional et le Conseil Départemental ont voté le principe d’une minoration foncière de 4 % de la valeur du foncier acquis par l’EPF sur le périmètre de l’opération en vue de la réalisation de l’opération d’aménagement conforme à la déclaration d’utilité publique de cette même zone, minoration plafonnée à 2 000 000 € pour chacune des collectivités.

  • Le foncier économique

TECHNOR_II_v3Le foncier économique a été marqué principalement par l’acquisition foncière liée à la réalisation de la ZAE Technor 2 à St-Denis (10,2 M€ pour 6,6 ha). Ce projet est complété par deux autres en 2019, un au Tampon (Trois-Mares) et un autre à St-André d’environ 1,2 ha (La Cressonnière) pour plus d’1 M€ au total. En 2020 une nouvelle acquisition de 1877 m² à eu lieu au Tampon.

  • Le foncier destiné aux équipements publics

Les équipements publics représentent quant à eux 11,7 M€ pour des projets à moyen terme. Cela correspond à 54 acquisitions pour 7,8 ha. Nous pouvons citer parmi les principaux projets, les équipements sportifs Delattre De Tassigny à St-Denis, le futur cimetière de Patelin à St-André, le pôle d’échange multimodal de Ravine à Marquet / Saint-Laurent au Port ou encore le SDIS à Bras-Panon.

  • Le foncier destiné aux logements sociaux

Afin de mener à bien le projet d’Ecocité porté par le TCO, comprenant notamment une grande proportion de logements, l’EPF a été sollicité pour réaliser des acquisitions foncières de grandes envergures sur ce secteur. Celles-ci ont été faites en plusieurs tranches. Une première tranche réalisée en 2016 pour 4,9 M€ (env. 6 ha), puis une deuxième en 2017 pour 1 M€ (2,2 ha) et enfin deux dernières tranches en 2019, les plus conséquentes, pour un budget de 33,2 M€ (plus de 100 ha). En totalité, l’EPF a contribué financièrement à plus 43 M€ sur cette zone, la limite ayant été fixée à 50 M€ par les Administrateurs de l’Etablissement. Notons également qu’en 2019, le Conseil Régional et le Conseil Départemental ont voté le principe d’une minoration foncière de 4 % de la valeur du foncier acquis par l’EPF sur le périmètre de l’opération en vue de la réalisation de l’opération d’aménagement conforme à la déclaration d’utilité publique de cette même zone, minoration plafonnée à 2 000 000 € pour chacune des collectivités.

Liens utiles

Nos Partenaires :
     partenaires_annonce

Mentions légales |  Plan du site

S'inscrire à la lettre d'info

En fournissant votre adresse e-mail, vous acceptez de recevoir la lettre d'info de l'EPF et vous reconnaissez avoir pris connaissance de nos mentions légales. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via les e-mails reçus ou sur demande depuis la rubrique "nous contacter"

Derniers fichiers ajoutés

Téléchargez la lettre d'information de juin 2021

Téléchargez la lettre d'information de déc. 2020

Nous contacter

7 Rue André Lardy
Bâtiment A - Le Moulin
ZAE la Mare 97438 Sainte-Marie
Tél : 0262 28 95 35
Fax : 0262 47 04 58

>>> Plan d'accès

>>> Envoyer un message

Vous êtes ici Présentation & fonctionnement Actualité Bilan à mi-parcours du PPIF 2019-2023